Saloum DIOP

M. Saloum DIOP, Directeur de l’Informatique du Trésor public du Sénégal

M. Saloum DIOP est inspecteur principal du Trésor qui a fait ses débuts comme comptable dans le privé.

Titulaire d’une Maîtrise ès Sciences économiques (option Gestion des entreprises) en 1997, M. DIOP est un ancien élève sortant de l’Ecole nationale d’Administration (ENA) du Sénégal de la promotion 2001-2003, section Trésor.

Après une première affectation en 2004 à la Trésorerie-paierie régionale de Kolda où il a exercé les fonctions d’adjoint au chef de poste, M. DIOP a rejoint l’Administration centrale en 2006 comme Chef du Bureau des Etablissements publics de la Division de la Comptabilité publique.

En avril 2011, M. DIOP a été nommé Caissier général de la Caisse des Dépôts et Consignations du Sénégal, sorte de Directeur financier et comptable de l’établissement public à statut spécial appliquant les règles de la Comptabilité publique avec une tenue des comptes selon le référentiel privé SYSCOHADA.

En janvier 2015, M. DIOP a été nommé Directeur de l’Informatique de la Direction générale de la Comptabilité publique et du Trésor avec comme mission principale la modernisation du Système d’Information et des instruments de paiement du Trésor public.

Les chantiers les plus importants parachevés dans ce domaine dont M. DIOP a participé sont les suivants :

  • connexion directe du Trésor public en octobre 2016 aux Systèmes de paiement de l’UEMOA (SICA et STAR) gérés par la BCEAO. Ce qui a permis, entre autres, le paiement direct par virement électronique des salaires des fonctionnaires à compter de novembre 2019, et, les pensions des retraités de l’Administration sénégalaise à compter de mai 2020 ;
  • dématérialisation des procedures métiers du Trésor public avec le développement d’applications web dans le cadre de la tenue de la comptabilité générale de l’Etat (ASTER), la gestion des comptes de dépôts du Trésor public (SIGCDD), la gestion des collectivités territoriales (GFILOC), la gestion de la dette publique (DAIDA), la gestion des operations budgétaires et comptables des postes diplomatiques et consulaires à l’étranger (e-TPE), … ;
  • télépaiement des ressources publiques, notamment les recettes fiscales en relation avec la Direction générale des Impôts et Domaines (e-TAX), les recettes douanières en relation avec la Direction générale des Douanes (CORUS), les recettes diverses en relation avec l’ADIE (TELEDAC), etc.

Par ailleurs, M. DIOP participe activement à la réflexion en vue de la mise en place d’une plateforme monétique au sein du Trésor public, la digitalisation des recettes et des dépenses publiques ; et ce, conformément au projet de la BCEAO d’interopérabilité des services financiers numériques autour de la plateforme technique du GIM-UEMOA.